Catégorie Rendez-vous avec P1090235ulap-1024x575

La joaillerie d’art par Pietra Dura !

Récemment Canal Plus s’est penché sur le cas des Borgias, et  cette série  m’a replongée dans la grande histoire de la renaissance italienne, naissance de tous les arts avec une condensation de génie qui continue à fasciner depuis plus de cinq cents ans ! Et ça tombe bien, puisque c’est aussi cette époque -entre autres- qui inspire Carole Midy,  la créatrice de Pietra Dura… Rendez vous dans son studio photo de Montmartre où sont regroupés ses dessins, ses modèles et ses prototypes et où sont élaborés tous les bijoux avant leur réalisation effective…. J’ai pu découvrir tout le processus de réalisation d’un bijou et prendre en photo ses dernières créations.

Pietra Dura, ce sont des bijoux travaillés uniquement  avec la technique du serti clos (un fil d’or jaune qui entoure la pierre et martelé pour entièrement l’englober). Ces bijoux précieux ne trouveront jamais leur place dans un coffre, ils sont fait pour accompagner votre quotidien. L’émerveiller. Des simples boutons de manchettes se révèlent de véritables joyaux ! Les manchettes épouseront parfaitement votre poignet, les bagues honoreront vos doigts… chaque pièce vous racontera une histoire et pourquoi pas une des plus belles histoires de la vie : La rencontre humaine …

Cette avocate de formation qui s’occupait de contentieux concernant l’authenticité des œuvres d’art à commencer par mettre son nez dans les métiers d’art ; la restauration des meubles, l’ébénisterie, les tableaux … Et la minutie du  travail des artisans a été une révélation. Des cours du soir de gemmologie pour devenir maître joaillier et elle obtient enfin son poinçon de la licorne !

Des voyages, beaucoup de voyages, surtout l’Afrique centrale – qui fut la nouvelle Amérique, avec ses zones de passages de caravanes et de transit de bateaux – Kenya, Tanzanie, Zanzibar mais aussi le Rwanda où elle admire les artisans qui travaillent, cisellent et martèlent le métal et subliment les pierres… À sa petite échelle, elle essaie de lutter contre l’exploitation des enfants en travaillant avec des intermédiaires de confiance… Une de ses pierres préférées est l’émeraude, elle a fait le choix de ne pas la travailler car ce sont des enfants de 5 ans qui liment 30 mètres sous terre… Des scrupules qui l’honorent. elle m’explique que l’explosion des coûts des pierres n’est pas due à leur rareté mais uniquement à la spéculation.

Ce qu’elle retient de chaque pierre qu’elle tient entre ses mains, c’est sa beauté. Une simple promenade devient source d’inspiration ou les couleurs dans les assiettes (notamment les mezzés) ou les fauves de Klimt … Les bagues empoisonnées de la renaissance italienne lui ont inspirées ses bagues vanités … Les années 30 sont aussi une passion pour Carole Midy que ce soit l’immobilier ou les pièces de Suzanne Belperron, qui mélangeait déjà l’acier, le métal, les pierres, le cristal et l’argent… Si un jour elle devait faire une collaboration, ce serait avec la maison Alexander Mac Queen, son maître absolu ! En attendant je vous laisse découvrir Pietra Dura sur le site CARATIME !


D'autres Rendez-vous avec