Catégorie Pimp ta vie 2012-cannes-film-festival-poster

Paillettes, croisette et Allumettes…

 C’est parti pour le 65ème festival de cannes avec son tapis rouge de 60 mètres et ses 24 marches qui mènent au palais. D’ailleurs se sont souvent les mêmes stars planétaires ou jeunes éternellement prometteurs qui foulent ce tapis rouge… Mais que serait cette montée des marches sans ses coups d’éclats ? Une formalité. C’est très français les coups d’éclats et j’adore ça ! C’est pas aux Oscars qu’on verra une star refuser un photocall comme l’a fait en 1983 Isabelle Adjani. Résultat : les photographes font la grève des flashs pour la projection de L’Été meurtrier, de Jean Becker… Ce n’est pas Spielberg qui formulera la fameuse phrase « Si vous ne m’aimez pas, je ne vous aime pas non plus ! en 1987 Maurice Pialat ose la formule alors qu’il reçoit sa Palme d’or pour Sous le soleil de Satan sous les sifflets du public… Il n’y a que sur le tapis rouge de la croisette qu’on a vu des policiers du service d’ordre tourner le dos pour protester contre un réalisateur. Comme ce fut le cas en 1995, avec la montée des marches de l’équipe du film La haine de Mathieu Kassovitz ! Enfin, aux poils volontaires sous les bras de Julia Roberts, je préfère le scandale glamour de Sophie Marceau en 2006. Rappelez vous,  sa bretelle glisse et laisse échapper un sein. L’a-t-elle fait exprès ou pas ?  Peu importe. Les images de cet « instant de grâce » ont fait le tour du monde… Et y en a tellement d’autres. Alors je dis Oui aux paillettes de la croisette mais jamais sans ses allumettes…

Bon week end !

Ulap.

2012-cannes-film-festival-poster

D'autres Pimp ta vie