Catégorie Rendez-vous avec ALI MAHDAVI ,INTERVIEW, FASHION WEEK, BACKSTAGE

Ali Mahdavi

Entre deux défilés au Palais de Tokyo, j’ai posé quelques questions à Ali Mahdavi. «L’important dans la création, est de connaître le corps de la femme et lui rendre hommage », on en parle avec lui !

Quels sont les créateurs que vous aimez? Je suis très difficile sur le jugement de la mode. J ‘aime les créateurs qui connaissent l’anatomie à l’hauteur de la femme et qui lui rendent hommage. J’aime la technicité. J’ai travaillé pour Thierry Mugler, je suis très Balenciaga, Charles James, Madeleine Vionnet. Madame Grès.

Tous ceux que vous venez de citer, avaient une technicité incroyable! Oui une connaissance du corps féminin, une technique et un style, une chose personnelle et pas une compilation de tendances.

Alors qu’est-ce-que vous n’aimez pas ? J’aime pas beaucoup les années 60, c’était une négation du corps et plus une célébration de la jeunesse que de la féminité.

Quelque chose de positif, un maître par exemple ? Saint Laurent évidemment, le grand maître, l’absolu, la mode aurait pu s’arrêter avec lui et son travail dans les années 70.

 Une passion dans la mode ?  Thierry Mugler bien évidemment, et pour Claude Montana, Jean Paul Gaulthier et toute cette période des années 80, Azzedine Alaia, des vrais grands qui avaient de vrais styles. Aujourd’hui, je trouve qu’il y a tellement de compromis qui sont faits par les créateurs qu’il n’y a pas plus vraiment d’identité, plus de style.

C’est un peu ce que vous n’aimez pas chez un créateur ? Quelqu’un qui a attendu de voir ce que PRADA a fait pour réadapter 3 jours avant toute sa collection et être dans la tendance

Enfin, Qu’est ce que vous aimez chez un créateur ? Une maitrise de l’amour du corps féminin, une maitrise de la coupe et des volumes qui sont propres.

www.AliMahdavi.com
ALI MAHDAVI ,INTERVIEW, FASHION WEEK, BACKSTAGE

D'autres Rendez-vous avec