Catégorie Rendez-vous avec karl Lagergeld, interview, chanel cruise dubai

Karl Lagerfeld

karl Lagergeld, interview, chanel cruise dubai

Ce n’est pas la première fois que Karl Lagerfeld met à l’honneur le monde arabo-musulman dans une collection. En 1989, Inès de la Fressange, première ambassadrice de la maison défilait vêtue d’un ensemble noir avec des broderies or d’inspiration orientale. Durant la première guerre du golf, alors que les clientes du monde arabe désertent en 1991 le premier rang des défilés haute couture, c’est l’opulence des étoffes orientales que le créateur va sublimer. Quelques années plus tard en 1994, toujours durant la semaine de la haute couture, il fait défiler sa compatriote germanique Claudia Schiffer dans une robe de soir brodée de calligraphie arabe réalisée par les ateliers Lesage.

Vingt ans plus tard, Il choisit Dubai pour présenter la collection croisière de la maison Chanel. Pour la première fois, l’industrie de la mode est tournée vers le Moyen-Orient.  C’est à l’aide d’un Abra (bateau traditionnel) que les invités, parmi lesquels les ambassadrices de CHANEL Vanessa Paradis, Tilda Swinton, Anna Mouglalis, Alice Dellal et Zhou Xun, les actrices Dakota Fanning, Freida Pinto, Elisa Sednaoui, Yasmine Hamdan et Razane Jammal, ainsi que les réalisateurs Nadine Labaki et Abdalla Al Kaabi ont rejoint The Island. À l’ombre de moucharabiehs aux doubles C entrelacés,  l’opulence orientale dans ce qu’elle a de plus noble était célébrée. Pour une collection croisière, on notera que les silhouettes étaient assez couvertes, comme pour respecter les coutumes du pays hôte. Pas de maillots de bain, mais un keffieh réinterprété devient une serviette de plage qui ne quitte pas la femme Chanel dans son tailleur en tweed. On est chic jusqu’au bout des pieds pour marcher dans le sable, même en babouches brodées… Voyons l’essentiel avec Karl Lagerfeld maintenant.

Qu’est ce que vous avez eu envie de montrer de la culture orientale et arabophone dans cette collection cruise ? J’ai voulu montrer avant tout ce qu’il y a de plus beau dans la culture orientale et j’ai voulu faire quelques chose de différent.

C’est-à-dire quelque chose de différent ? Avec une palette de couleurs riches et des impressions originales. Les superpositions et les différents imprimés. Vous savez ce qu’étaient les imprimés ?

Ils me sont familiers mais précisément, non je ne le sais pas… Alors ? Ce sont des impressions de carrelage islamique du 11èmeet 12ème siècles!

Et comment  avez-vous mis la main dessus ? Vous lisez énormément et vous avez la curiosité de tout, mais cette culture ne vous est pas vraiment familière ? C’est vrai, elle ne m’est pas familière mais moi je sais ce que les autres ne savent pas (rires), je sais tellement de choses ! Regardez les impressions florales on ne peut pas faire plus moderne !

Finalement cette opulence orientale que certaines personnes moquent est très moderne ? Jamais moquée avec moi ! Il y a quelque chose d’intemporelle et de moderne dans l’opulence de l’Orient que j’aime beaucoup. Et ça va très bien dans le monde actuel. Dans le temps c’était une inspiration, maintenant c’est la réalité.

C’est vrai que la collection était à la fois d’une opulence extrême et d’une modernité sans concession ! Je suis content de vous l’entendre dire, imaginez si c‘était moi qui le disais ! Je suis content que vous l’ayez ressenti. C’est même très flatteur car c’est exactement ce que je voulais montrer.

Il y avait aussi cette touche d’humour avec le sac doré en bidon d’essence ? Tellement drôle et tellement vrai ! Quelque part c’est par l’or noir qu’on a pu faire des choses ici. Je trouve ça amusant et j’ai toujours aimé faire ça finalement.

Dubai est quelque part le plus jeune des pays du monde arabe ? Mais c’est là qu’on est finalement ! Et les gens sont obsédés par la jeunesse et pas uniquement concernant les personnes.

Vous aussi, vous aimez tout ce qui est jeune. C’est pour cette raison que vous avez choisi Dubai ?  Je suis un opportuniste dans le bon sens du mot, je ne traîne pas dans un passé poussiéreux, parce que demain est plus important qu’hier.

C’est quand même dans le passé poussiéreux que vous êtes allé chercher le carrelage de l’art islamique pour en faire des imprimés ? Je ne vais pas vous faire une leçon de littérature, Goethe a dit  «On fait un meilleur avenir avec les éléments élargis du passé».

12_Cruise_14
11_Cruise_14
09_Cruise_14
06_Cruise_14
02_Cruise_14
2014-15_CRUISE_DUBAI-FINAL_PICTURES_BY_OLIVIER_SAILLANT-002
2014-15_CRUISE_DUBAI-DECOR_PICTURES_BY_OLIVIER_SAILLANT-005

D'autres Rendez-vous avec