Catégorie Pimp ta vie 20140705_Web_Style_Story-DSC03492

Mon Paris

20140705_Web_Style_Story-DSC03492

J’€™ai posé mes valises à  Paris il y a quatorze ans. Petite j’€™y venais au moins une fois par an avec mes parents. Paris est magique à  Noël et notre capital a aussi son charme au mois d’€™août : On s’€™y déplace plus librement, on prend son temps et on a le réflexe de lever la tête pour regarder cette belle architecture Haussmannienne qui est notre environnement quotidien.

Aujourd’€™hui, je reste émerveillée par Paris, « ma capitale de tous les possibles », c’est ici que je me suis réalisée et même si j’€™ai l’€™impression d’être une parisienne en constante intégration, j’€™ai désormais mes petites habitudes et je peux le dire je suis définitivement une fille de la rive droite…

Le Marché Poncelet 

Un rituel du week-end,  je fais littéralement mon marché toutes les semaines. Je fais confiance à la fleuriste à  l’€™angle de la rue, j’achète mes coquelets chez Divay, mes fruits et légumes de saison du maraicher et je ne me lasserai jamais d’un passage chez Epicurya, à la rue Poncelet, en plein milieu du marché, pour me sustenser  sur le pouce…€ Chez ce traiteur germano-autrichien, les saucisses sont omniprésentes et il y en a pour tous les goûts : au veau, au porc et aux herbes€Et c’est à l’€™extérieur, dans deux très grandes poêles que ce mélange de saucisses et d’oignons mijotent tranquillement dans du vin blanc, en attendant d’être engloutis sur une petite table dans la rue. Le comble de la brunchittude n’€™est il pas finalement un sandwich aux saucisses?

Le Marché Poncelet
Rue Poncelet et rue Bayen,
75017 Paris

 

Le musée des arts décoratifs 

Un plaisir quand on veut assouvir sa curiosité dans les domaines de la création, la mode et la décoration. Les expositions sont toujours très bien pensées, je me suis rendue trois fois à  celles consacrée aux inspirations de Dries Van Noten, je ne rate aucune de leurs expositions, j’ai même été à  celle dédiée à  Babar. Enfin je pourrai passer mes journées à la bibliothèque pour consulter les archives des arts décoratifs.

Musée des arts décoratifs
107 Rue de Rivoli
75001 Paris

 

La sultane de Saba

Une petite bulle pour décompresser. Comme il m’€™arrive de travailler aussi le week-end, j’€™aime m’€™y rendre le lundi matin, au calme pour faire « la totale du mois » : Je suis une orientale et je ne jure que par le caramel et ses bienfaits pour la peau, même si s’€™arracher les poils n’€™est pas toujours une partie de plaisir. Je passe par la case hammam et massage et enfin je confie mes mains et mes pieds à Mi pour avoir de jolis ongles.

La sultane de Saba
78 rue Boissière
75116 Paris

Les Tuileries 

Que j’€™appelle affectueusement mon jardin ! Il est tellement joli, on y croise des joggeurs, des amoureux et de jolies sculptures qui animent les allées. Il mène au Louvre, c’est quand même majestueux. J’€™ai toujours trouvé dommage qu’€™il soit considéré comme un piège à touristes. Les petites pelouses, sont parfaites pour se poser et regarder les hommes jouer aux boules, les filles courir pour galber leur silhouette avant l’été€. Peu importe les saisons et la lumière l’€™endroit est stratégique pour avoir l’une des plus belles visions du Paris romantique et prestigieux.

Les Tuileries
113 Rue de Rivoli
75001 Paris

 

L’opéra Gallery

J’aime beaucoup cette galerie, on y trouve des installations contemporaines, bien ancrées dans le bitume comme je les aime ! J’ai découvert pas mal d’€™artistes contemporains et cosmopolites comme Golnaz Fathi, la première calligraphiste iranienne, un art réservé traditionnellement au sexe fort !€ Blek Le Rat, un des premiers graffeur français, très côté aujourd’€™hui, sa danseuse est faite sur une palissade et non pas sur une toile !€ Mauro Perucchetti m’€™a marqué avec son installation Sex & the City€: il se moque du consumérisme avec « garden of eden »! Tout en Swarovski.  Mauro Corda considéré comme le Rodin contemporain, je m’attarde toujours sur ses sculptures contorsionnistes. Et Laurence Jenkell n’était pas une sculptrice méconnue mais sa côte a explosé grâce à ses bonbons géants !

Opera Gallery
356 Rue Saint-Honoré,
75001 Paris 

 

Les 3 Marches de Catherine B

L’€™antiquaire de la mode, rue Guisarde dans le 6ème. Son 9m2 implique déjà  une sélection naturelle. Vous n’y trouverez que des pièces signées Chanel ou de la maison Hermès. Mais attention il ne s’€™agit pas d’un dépot vente, Catherine achète et revend. Au fil des années, elle a sélectionné et acheté des pièces que vous ne trouverez pas en boutique chez Chanel ou Hermès !€ Elle s’€™est spécialisée dans les cuirs épuisés, les coloris épuisés et les collections épuisées. Ce qui va l’€™intéresser: ce sont par exemple les foulards qui ne seront pas réédités (collection de 2000 pièces de foulards), les collections limitées. En deux mots dans sa boutique, on trouve ce qu’on ne trouve plus ! Sur la place de Paris, elle est réputée pour avoir des pièces authentiques. Ce qui n’€™est pas négligeable, mais aussi des pièces d’€™exceptions. On y trouve des vrais box patinés, des cuirs naturels,  des coloris qu’€™on ne trouve plus.

Les 3 Marches de Catherine B
1 rue Guisarde
75006 Paris

Le Stock Azzedine Alaia

Alaia et Paris sont indissociables. Capitale de la mode, oui mais les parisiens restent la population la plus impertinente et contestataire du monde. Azzedine Alaia est hors circuit dans l’industrie de la mode. Ses collections sont secrètes, il ne défile pas pendant la fashion week et il est quand même le seul créateur à envoyer « balader » Anna Wintour !€ Il est singulier, mais ses créations restent inaccesibles, alors je passe de temps à  autre au stock situé dans une petite cour du 4ème arrondissement. On y trouve la collection de l’€™an passé avec 30 à 90% de rabais ! Du très haut de gamme liquidé.

Stock Alaia
18, rue de la Verrerie
75004 Paris.

 

Kintaro 

La cantine japonaise qui change du sushi-brochette à  découvrir très vite! Plus de 200 plats au menu, le nombre de formules est assez impressionnant et les assiettes sont généreuses. Je vous conseille les Gyozas (petit ravioli grillé) avant d’€™attaquer la spécialité de la maison les lamens (soupes de nouilles). Le tout délicieusement copieux. Côté déco, ne cherchez pas. Installez-vous sur un banc, la grande cuisine est ouverte pour un prix très raisonnable !

Kintaro
24 rue Saint-Augustin
75002 Paris
Lundi au Samedi de 11:30 à  22:00
Sur place & à emporter
 

La table ronde 

Ce restaurant atypique est tout droit sorti du cerveau de Nicolas Chatenier. Le concept : 18 convives autour d’€™une table ronde, où la cuisine est l’élément €™central du lieu. Le travail du chef est mis à  l’€™honneur et les convives découvrent en direct son savoir-faire. Un diner éphémère, dans un lieu qui ne l’€™est pas ou chaque semaine, le chef change ! Une très belle expérience parisienne et unique à  vivre.

La table Ronde
58 Rue de Saintonge
75003 Paris 
 

La Tour Eiffel 

Je vais faire ma midinette, mais La Tour Eiffel est le plus beau cliché de Paris ! Mais aussi le plus grand. Un cliché qui n’est jamais ringard, tout le monde la photographie et on veut tous être avec elle sur la photo quand on ne vit pas à  Paris, tentez l’€™expérience à  7h du matin, vous seriez fier d’être parisien. En plus, elle se conjugue au féminin, malgré son allure phallique .

Champ de Mars,
5 Avenue Anatole France
75007 Paris
20140705_Web_Style_Story-DSC03484
20140705_Web_Style_Story-DSC03553
20140705_Web_Style_Story-DSC03672
20140705_Web_Style_Story-DSC03607

Chemise : Tod’s
Sac: Roger Vivier
Jupe : Tod’s
Sandales: Roger Vivier
Contributeur photo: François Xavier Watine (AKA Webstylestory)

D'autres Pimp ta vie