Catégorie Les carnets de François LaVieEnRose01

La vie en rose ?

« Paris… C’est une Blonde »,

Chantait Mistinguett en 1937. Quelques décennies plus tôt, les anglais, fascinés par l’éclairage enchanteur de la ville mis en place dans les années 1830, avaient baptisé notre capitale « Paris, city of Lights », traduit en « Paris ville lumière ». Dans l’imaginaire collectif (surtout celui des étrangers), Paris est une ville rayonnante, lumineuse, et qui offre un cadre de choix aux idylles amoureuses.

Le très amusant « Midnight in Paris » de Woody Allen illustre bien cette atmosphère chaleureuse du Paris des années folles, éclairé par la douceur des candélabres.

midnight-in-paris-woody_allen_faulkner_sony
ToutlemondeditIloveyou_zps9f57bad2

Woody encore filme Paris avec amour et tendresse quand, dans « Tout le Monde dit I love you », son personnage et Goldie Hawn se promènent en smoking et robe du soir sur les berges de la Seine. J’ai en tête cette couleur jaune presque ocre qui rend la scène terriblement romantique.

Et pourtant, nous autres parisiens, de racine ou d’adoption, avons tendance à ne voir en Paris qu’une ville grise, terne, sombre, assommée par de longues journées de pluie. Le tragique « métro, boulot, dodo » trahit bien le désarroi des parisiens qui sombrent aisément dans la vieille rengaine de la complainte. Combien de fois peut-on entendre « Oh que Paris est triste ».

Côté vestimentaire, la passion des parisiens et surtout des parisiennes pour le noir et le gris, ne fait que renforcer cette bien triste impression de grisaille.

Alors… chers amis ; pourquoi ne tenterions nous pas le temps d’une soirée ou pire d’une vie, de profiter de la beauté inconditionnelle de Paris, de la splendeur de ses monuments, du charme de ses ruelles et – comme le diraient nos voisins – de la lumière magique qui s’en dégage.

 Bref, de voir le temps d’un soir, un peu « La vie en rose »…

A suivre
#CarnetsdeFrançois
François
LaVieEnRose01

D'autres carnets de François