Catégorie Histoires de style ddressss

La D-Dress

Il est de ce genre de robes qu’on aime tellement qu’on l’adapterait à n’importe quelles situations. Parce qu’on l’aime tellement, on la rend parfaite.

Ma D-dress n’était pas vouée au destin qu’elle a finalement connu. Elle était à la base un top, repéré à l’Atelier C de Cherine Khadra, dont le col fraise très 16ème siècle avait instantanément attiré mon regard, au point que je voulais le faire amplifier, ce à quoi je me suis vue mettre un véto. Mais le top était devenu robe et c’était déjà une petite révolution.

D-dress-3
D-dress-7

Depuis sa transformation, elle m’aura accompagné dans nombre de moments important. De mon dîner d’accueil de mariage à Formentera à un défilé haute-couture Chanel à Paris en passant par un voyage à Dubaï pour me la jouer trendy sous 50 degré à l’ombre. Où comme ce soir là de coupe du monde à Londres, où je me suis retrouvée dans un appart d’expat pour supporter les bleus.

Mais une D-dress n’est pas parfaite et parfaitement polyvalente si elle n’assure que dans les occasions particulières. Elle reste un choix sûr qui se suffit à lui-même dénué d’accessoires et de fioritures pour les joies du quotidien. Du blanc, et du pur coton. Elle ne se fait jamais voler la vedette

D-Dress-6
D-dress 2
D-dress 5
ddressss
Robe sur mesure: Atelier C par Cherine Khadra 
Sandales: Topshop
Pochette en cuir: Sur mesure
Boucle d'oreilles: Mukhi Sisters
Lunettes de soleil: Chanel
Contributeur photos: Mirjana Khairallah
  • Post on Facebook Post on Twitter Post on Pinterest

D'autres histoires de style