Catégorie Les carnets de François doisneau-une libanaise a paris-samar seraqui de buttafoco

Paris aime les Amoureux

une-libanaise-a-paris-tour-eiffel-love-francois-pignol.2

Il est difficile d’écrire un billet léger dans un climat aussi sombre. Et pourtant comme dit l’adage, la vie continue, la vie DOIT continuer ; c’est notre plus belle réponse à la terreur. Mais alors que dire ? de quoi parler ?

Impossible de me lancer dans une chronique relative aux terribles événements de  vendredi dernier ; ça serait presque déplacé.

Initialement ma chronique devait parler de Paris Photo et devait s’intituler Paris aime la Photo (Paris Photo : la petite sœur de la FIAC qui réunit au Grand Palais des galeristes et photographes du monde entier). Et c’est bien de ça dont on a envie de parler cette semaine : de Paris. Rien qu’à voir la Tour Eiffel illuminée en bleu blanc rouge cela m’a donné des frissons.

Et si je devais donner la première image de Paris qui me vient en tête, ça serait celle du Baiser de l’Hotel de Ville de Robert Doisneau.

Cette photo, qui fait aujourd’hui figure d’image d’Epinal d’un Paris idéalisé, représente pour moi la beauté et la liberté de cette ville. Dans un décor que le monde entier nous envie, un couple, libre et heureux, s’étreint en pleine rue. On sait que les amants sont des figurants mais qu’importe…

PARIS EST MAGIQUE, comme disent certains.

Oui PARIS EST MAGIQUE

À suivre 
#CarnetsdeFrançois
doisneau-une libanaise à paris-samar seraqui de buttafoco-

D'autres carnets de François