Catégorie Les carnets de François netflix-Unelibanaiseaparis-francois

Netflix & Chill

narcos-ULAP-Les carnet de francois
Netflix-ULAP-Les carnet de francois

En hiver c’est bien connu, on aime plus qu’à tout autre moment, se blottir dans son lit pour regarder des films et des séries. Fidèle à cette tradition, j’ai profité de quelques soirées plus calmes pour m’enivrer des dernières péripéties de Carrie Mathison dans Homeland. Mais, attiré par la série Narcos, et un peu à court d’idée par ailleurs, j’ai pensé que Netflix serait un bon pourvoyeur de programmes hivernaux complémentaires sous la couette.

Ce fut chose faite : une fois abonné je me suis plongé dans la vie trépidante et passionnante du parrain colombien de la drogue Pablo Escobar (Narcos).

Mais là n’est point mon propos…  Un matin, tout content de ce nouvel abonnement, je raconte à mes collègues ma nouvelle vie sur Netflix. Tout de go, l’une d’elle, plus jeune et très «  digital native » me rétorque « on se fait un Netflix & Chill » ?

Interloqué, je lui demande le sens de sa formule. Elle me répond, presque aussi spontanément : « tu connais pas Netflix & Chill ? Wake up dude ! ».

Là je comprends que malgré notre légère différence d’âge (quelques années à peine) de sérieux écarts peuvent s’être créés entre ce que l’on appelle désormais à la génération Y (qui est la sienne) et la mienne, qui doit donc se situer autour de… X ?. Elle me raconte donc que « Nextflix & chill » est l’une des nouvelles expressions à la mode chez les Djeunz aux US et qui n’est autre qu’une proposition de plan « Q ».  Et moi qui imaginais la scène d’une soirée TV en pyjama avec un bol de céréales ou pire une bonne bière…

La prochaine fois qu’on vous propose une soirée « cinéma » à la maison… vous serez prévenus :-)

A suivre.

#CarnetsdeFrançois

netflix-Unelibanaiseaparis-francois

D'autres carnets de François