Catégorie Rendez-vous avec cover-yacine-aouadi-une-libanaise-a-paris

Yacine Aouadi

By Samar Seraqui de Buttafoco

13 015, des chiffres comme nom de sa première collection qui lui a valu une couverture médiatique mondiale, avec l’apparition de Cate Blanchett, à la première du film Carol, vêtue d’une de ses créations.

13, un nombre qui continue à porter chance à Yacine Aouadi qui signe cette première collection printemps-été en qualité de «membre invité » dans le calendrier officiel de la semaine de la haute couture à Paris.

Une consécration qu’il vit la tête dans les étoiles.

C’est au Petit Palais, entre les deux défilés Chanel que ce jeune prodige a présenté sa collection « Saison des Amours aux Rayons X ».

Un vestiaire complet avec des robes, des manteaux et des pantalons. L’organza y côtoie les cuirs de python et d’agneau et les transparences subliment les broderies Lemariée.

Moderniser le savoir faire de la haute couture revient à la rendre portable selon Yacine Aouadi.

Ces 13 silhouettes follement féminines ont cependant des allures de soldats. Nous ne sommes pas dans le flou, les corsets apportent un certain maintien et les jupes se révèlent en cyclistes en dentelle.

Sont elles des battantes ? « Elles se battent peut être pour faire perdurer l’amour, que pour de belles choses. » 

Il insiste, ce ne sont pas des femmes soldats, ses silhouettes habillent des femmes féminines qui n’auront pas peur de montrer leur corps.

Enfin, 13 est également le code postal de Marseille, là où tout a commencé pour le créateur, sa ville de prédilection, sa première source d’inspiration et enfin son tremplin avec la maison méditerranéenne des métiers de la mode qui le soutien dans cette ascension.

aouadi-spring-couture-une libanaise a paris-1
aouadi-spring-couture-une libanaise a paris-6
aouadi-spring-couture-une libanaise a paris-2
aouadi-spring-couture-une libanaise a paris-7
aouadi-spring-couture-une libanaise a paris-3

D'autres Rendez-vous avec