Catégorie Les carnets de François Tour eiffel-une libanaise à paris.9

La tour Eiffel

Tour eiffel-une libanaise à paris
Tour eiffel-une libanaise à paris.5
Tour eiffel-une libanaise à paris.7

De loin on ne voit qu’elle. Qu’on soit en plein centre de Paris, ou sur le chemin retour de l’aéroport, elle trône majestueuse au milieu de la ville. À l’heure pile elle scintille de mille feux blancs qui éblouissent mêmes les plus blasés. Vouée à n’être qu’une attraction temporaire, elle est devenue le symbole, pire, le mythe d’une ville, Paris. Elle c’est bien sûr la Tour Eiffel.

Ce qui m’amuse c’est ce qu’elle inspire chez les gens.  Pour les touristes, elle EST paris. Impossible de venir dans la ville Lumière sans y faire un tour et monter jusqu’au 2ème étage voire au 3ème pour les plus téméraires.  Et là c’est le déluge de photos et le paradis des Selfie-sticks…

 

Pour les marchands de bibelots, elle est une source intarissable de créativité douteuse et certainement de revenus : elle se décline sur des t-shirts, des mugs, des figurines, animées, en mousse, scintillantes, colorées.. Bref, tout ce qu’on peut imaginer de pas très joli, voire terriblement Kitsch mais qui apparemment trouve preneur !

 

Pour les autochtones (parisiens de naissance ou d’adoption), ça se complique. D’un côté, il est Impossible de ne pas la trouver impressionnante, belle, grandiose le soir du 14 Juillet, ou le soir lorsqu’elle brille. Et pourtant, rare sont ceux qui se disent : tiens si j’allais faire un tour à la Tour Eiffel !

 

Pour conclure, j’ai en tête cette accroche commerciale assez amusante d’un vendeur de tour Eiffel en plastique qui, me voyant dénigrer son offre, m’avait rétorqué, amusé : « elle est pas belle ma tour Eiffel » !

Si elle est très belle !

À suivre.

 

#CarnetsdeFrançois

 

Tour eiffel-une libanaise à paris3
Contributeur photos : Alexia Maggioni

 

D'autres carnets de François