Catégorie Voyages guide, roma, rome, top10, travel

La Dolce Vita a Roma ma ancora…

Tous les chemins mènent à Rome, mais sur le terrain, à quoi mène Rome ?

Cette escapade romanesque a débuté d’une manière saugrenue aux côtés de 500 000 manifestants contre Berlusconi d’après le taxi driver…

Rome est définitivement un musée à ciel ouvert, une simple promenade dans les ruelles suffit pour traverser l’antiquité, et nul besoin d’être croyant pour être en adoration devant les œuvres de la renaissance. Trop occupée à admirer les imposantes sculptures d’hommes nus et musclés au musée du Vatican, j’ai raté le marché du campo fiori, mais un clown a posé sous mon objectif, c’est aussi ça la Dolce Vita…

L’art de vivre à Rome, se traduit aussi par le savoir-faire à l’ancienne, vous allez sourire, mais j’ai foulé la porte d’un barbier, celui qui taille la barbe des messieurs dans le respect des plus grandes traditions, et j’en ai profité pour faire une manucure digne de Cléopâtre à Rome !

À Rome, tous les chemins mènent aussi au shopping, les vitrines sont elles aussi à leur façon des œuvres d’art, les chausseurs rivalisent d’imagination pour nous faire craquer…

Je n’oublie pas l’excellente cuisine italienne, mais dans les menus romains, on trouve autre chose que des Pastas & Pizzas, la petite carnivore que je suis vous a dégoté un restaurant de viandes et de grillades, j’ai nommé CIAK, l’ancienne cantine des plus grands noms du cinéma italien des années 60.

Je n’ai pas fait mon entrée au cinéma à la Fontana di Trevi, je me suis contentée de faire un vœu comme le commun des mortels, bouche bée, devant la plus immensément artistique fontaine de ma vie … Et quand il pleut des cordes dans la cité, qu’on a rendu malgré nous la vespa, on court se réfugier dans une pasteria, déguster un cappuccino bien mérité !

Et vous quel sera votre prochaine escapade ?

D'autres Voyages