Catégorie Voyages IMG_8933

Chroniques méditéranéennes

IMG_8966

 La méditerranée coule dans mes veines pour paraphraser le chanteur M… et j’aime particulièrement l’énergie de ses îles et ses ports. L’air de la méditerranée m’a toujours portée de Beyrouth aux rues étroites populaires de Palerme, du détroit de Gibraltar aux ruines de Carthage, d’Istanbul à Alexandrie… Voici six escales méditerranéennes avec chacune son atmosphère singulière.

 

Capri, l’île qui sent le Jasmin

Capri est un des plus beaux endroits que j’ai pu visiter. L’île sent le jasmin, une de mes fragrances préférées. C’est glamour mais discret. On fait du shopping chez Tina pour les tuniques, ou chez Da Costanzo, le K Jacques de Capri, le prix en moins. Sa boutique fait office d’atelier et sa première cliente fut Jackie Kennnedy qui ne se contentait pas d’une paire. On mange un vrai Gelato et son cornet encore tout chaud, gauffré devant nous et on danse à la taverne Anema e Core jusqu’au petit matin  en chantant Come te Chiama ? et à la plage Da luigi, Steven Tyler (oui de Aérosmith) faisait bronzette à côté de moi, mais ça ce n’est qu’un détail, parce qu’après il a chanté avec Tulia, la jeune compta de la plage, absolument fan et ça c’ était crazy ! Tout le monde devrait venir au Da Luigi avec ou sans Steven Tyler. Capri ce n’est jamais fini !

Ibiza la isla Bonita :

Quand je dis aux gens que Ibiza est ma deuxième maison et que j’y passe une bonne partie de l’été, elles sont toujours étonnées. C’est vrai que l’île à une réputation sulfureuse, mais mon Ibiza est bohème et calme. Où qu’on aille l’empreinte des hippies qui ont habités l’île et qui l’habitent toujours est là. Personne ne juge personne, on s’habille comme on veut pour aller où l’on veut. Je privilégie les plages des pêcheurs à l’égard des regards, il y a toujours des petites criques à découvrir aussi. Toutes les semaines je vais dans une ferme biologique « la finca biologica » pour acheter mes fruits et légumes et on vit au rythme de l’île, c’est à dire dîner à 22H. Je n’aime pas le monde de la nuit, mais je ne rate jamais la « flower Power » au Pacha, même si cette soirée s’est beaucoup commercialisée, les vrais de la vrai sont toujours là. Je parle des hippies, qui vivent sur l’île, ils viennent à la soirée et on danse toute la nuit en écoutant les plus belles musiques des années 60 et 70.

Formentera : calme et authenticité :

Formentera en Espagne, est une île magique et l’endroit idéale pour passer des vacances au calme. Les ibizencos disent que c’est Ibiza il y a 30 ans. A deux heures de Paris, la plus petite île des baléares permet vraiment de déconnecter. C’est une île discrète, on n’y vient pas pour se faire voir, mais pour profiter de sa douceur de vivre. Les habitants de l’île sont adorables, la cuisine délicieuse, et une fois sur la plage, on se croirait aux seychelles ! Je vous conseille El pelayo pour être seul au monde, le restaurant Es calo pour le meilleur Arroz Ciego et le nougat glacé en dessert.

Bienvenue à Panaréa

Une fois arrivée au port de Panaréa, on voit en face le Stromboli, les petites maisons blanches et bleues typiques de la méditerranée et on a beaucoup d’envie : les PASTAS, Le FARNIENTE, le bon vin, la musique, enfiler son maillot de bain même si on ressemble à blanche neige, croquer dans un citron tellement doux qu’on ajoute du sel. Des envies de méditerranéenne qui retrouve l’odeur du sud. MANGIARE est le premier mot que j’ai appris en italien. Et c’est important, il fait partie de ses mots qui n’ont pas besoin d’une phrase pour se faire comprendre. Il Macellaio, qui veut dire le boucher, est mon restaurant préféré de l’île. On y mange aussi du poisson frais, des pâtes maison, des sauces tomates parfaites, et on boit du bon vin rouge… on termine bien évidemment le repas avec le limoncello de la grand-mère…

Byblos : Ici à byblos, j’ai toujours l’impression que tous les conflits de mon pays n’existent pas. Les ruines aidant, l’atmosphère est particulière, comme si la valeur TEMPS n’existait plus. Plus de repères. La lumière du soleil qui se couche sur le port, les pêcheurs qui rentrent, le café vide hors saison. Les murs tapissés de toutes les stars qui ont fait la gloire de Byblos avant de découvrir Saint Tropez et surtout avant que le pays se déchire. J’aime ses mosquées, ses églises, les petites ruelles qui nous entraînent aux souks, les gauffres qui côtoient les manaiches (une sorte de pizza au thym au fromage ou extra comme on dit au liban avec des tomates, des olives et des feuilles de menthe…). Byblos c’est L’EXTRA dans l’ORDINAIRE, surtout hors saison.

La très select Cavallo :

Comment parler de la méditerranée sans évoquer la Corse ? Cavallo fait partie de l’archipel des îles Lavezzi,  la seule à être habitée et c’est le point le plus au sud de la France méditerranéenne. Cette île de milliardaires est entièrement occupée par des résidences privées luxueuses. Mais, heureusement, il y a l’hôtel des pêcheurs et son fameux restaurant de fruits de mer. L’Île est un paradis préservé et secret. On circule en voiturettes de golf et bicyclettes, les voitures n’étant pas autorisées sur l’île. L’eau est clair et donne rendez vous aux amoureux de la plongée et la voile, une fois sur le ponton, on a juste envie de prendre son masque et son tuba. Ce que vous verrez à Cavallo et nulle part ailleurs, ce sont ses rochers granitiques dans la mer aux formes curieusement sculptées par l’érosion.

Foulard: Hermès
Sac: Roger Vivier
Chemise: Gap
Montre: J-12 Chanel
Lieu: Piscine Molitor
Contributor photo : Lama Mattar
IMG_8988
IMG_8933
IMG_8950
IMG_8954
IMG_8992
IMG_8960

D'autres Voyages